LE SPÉCIALISTE DU VOYAGE INDIVIDUEL PERSONNALISÉ

Accueil >> Blog >> Top des musées à Ho Chi Minh-Ville

Top des musées à Ho Chi Minh-Ville


Le 16 juillet 2020


Musée de la ville de Ho-Chi-Minh-Ville 

Le musée de Ho-Chi-Minh-Ville est situé au centre de Ho Chi Minh-Ville, près du Palais de la réunification, au carrefour des rues Ly Tu Trong et Nam Ky Khoi Nghia. Cet édifice, construit dans les années 1880, était à l'origine nommé palais de Gia Long à l'époque de l'Indochine française. Après l'indépendance du Vietnam, il était le siège temporel du président de la République du Vietnam. Après le 30 avril 1975, le palais a été transformé en musée.
Les objets présentés au musée racontent l'histoire de la ville à travers des découvertes archéologiques, des céramiques, des anciens plans de la ville, notamment ceux établis durant l'époque de l'Indochine française, ainsi que des vêtements traditionnels. Des salles sont aussi consacrées au développement économique de la ville et aux guerres qu'a connues le pays au cours du XXè siècle. Une riche collection de monnaies vietnamiennes est également exposée.
 
Musée des Beaux-Arts de Saigon 
Situé au cœur de Ho Chi Minh-Ville dans la rue Pho Duc Chinh, quartier de Nguyen Thai Binh, dans le 1er arrondissement. Le Musée des beaux-arts de Ho Chi Minh-Ville est installé dans d’anciens bâtiments conçus par l’architecte français Rivera en 1929. La construction a été réalisée entre 1929 et 1934. Ce fut la maison de la famille de l’homme d’affaires chinois Hui Bon Hoa, connu comme “Oncle Hoa” (1845-1901), un grand passionné d’art. 
En 1987, les bâtiments ont été transformés en musée des beaux-arts, inauguré officiellement en 1991. Actuellement, le musée couvre plus de 3.500 m², comprend trois zones d’exposition adja-centes dans trois bâtiments. Il expose plus de 20.000 artefacts, peintures et sculptures réalisées par des artistes vietnamiens de renom. 
 
Musée d’histoire du Vietnam 
Situé au centre de Ho Chi Minh-Ville, le musée d’histoire du Vietnam a été construit dans le style Indochinois, conçu par l'architecte français Delaval. Au 1er janvier 1929, le gouvernement de la Cochinchine a inauguré le musée sous le nom de Blanchard de la Brosse. Le musée a été rebaptisé plusieurs fois: le musée Gia Dinh en 1945, le musée national du Vietnam en 1956, le musée d'histoire de Ho Chi Minh en 1979, et le musée de l'histoire vietnamienne - Ho Chi Minh-Ville en 1987 jusqu’à ce jour. 
Le musée abrite plus de 30.000 objets de valeur et quelques 25.000 livres et documents. Il compte quelques très belles œuvres, en particulier dans la salle Cham. Vous trouverez également une salle dédiée aux monnaies, une autre sur l'évolution du bouddhisme en Asie, ou encore une présentation relative à l’habitat et aux costumes traditionnels des ethnies.
 
Musée de l’ao dai, la tunique traditionnelle vietnamienne 
Le musée de l’ao dai (tunique traditionnelle vietnamienne) se trouve dans le 9è arrondissement de Ho Chi Minh-Ville. Ce musée a été fondé par le styliste Si Hoàng, un célèbre concepteur d’ao dai, qui a transformé sa maison de banlieue en un véritable musée. 
Au musée de l’ao dai, les visiteurs peuvent découvrir la longue histoire de l’ao dai, depuis sa création à nos jours, à travers les évolutions de la société. Délicate, raffinée et séduisante, l'ao dai permet aux Vietnamiennes de se démarquer des autres femmes du monde. Les visiteurs parcourent l’histoire du pays en suivant l’évolution de la fameuse tunique. Ils découvrent l’ao dai à quatre pans du XVIIe siècle, celle à cinq pans du XVIIe, ou encore celle de la dynastie des Nguyên (1802-1945), des rois et des membres de la famille royale. Le musée leur permet d’admirer des ao dai déjà portés par des personnalités de renom: l’héroïne Nguyên Thi Dinh, l’ancienne vice-présidente Nguyên Thi Binh, l’ancienne diplomate Tôn Nu Thi Ninh, et les "Artistes du Peuple" Trà Giang, Bach Tuyêt, Bay Nam, Kim Cuong.
 
Musée des vestiges de la guerre 
Le musée des vestiges de guerre du Vietnam est situé au centre de Ho Chi Minh-ville. Le musée a été construit après la réunification du Vietnam en 1975. Avant 1975, cet édifice était l’ancien bâtiment du centre d’entretien électronique de l’armée américaine et du régime de Saigon. 
Le musée a été officiellement inauguré le 4 septembre 1975 sous le nom “La maison des crimes de guerre”. En 1990, le musée avait été renommé « Maison d’exposition des crimes de guerre et de l’agression ». Depuis le 4 juillet 1995, il porte le nom de “Musée des vestiges de guerre du Vietnam”.
Le musée des vestiges de guerre est le seul musée vietnamien à faire partie du réseau des musées pour la paix de l’Unesco. C’est l’un des 10 sites les plus visités à Ho Chi Minh-Ville. 
 
Musée de la médecine traditionnelle du Vietnam  
Le musée de la médecine traditionnelle du Vietnam est situé au 41, rue Hoang Du Khuong, dans le 10è arrondissement de Ho Chi Minh-Ville. Ce musée, aussi appelé musée FITO, a été construit par la SARL de Pharmacie Fito Pharma. S’étend sur une superficie de 600m2, le musée expose plus de 3.000 pièces datant de l'âge de pierre à nos jours. Il dispose de cinq étages avec 24 pièces, dont 16 réservées aux expositions. Au dernier étage, une salle est dédiée au culte de Tue Tinh (1330 - 1855) et Hai Thuong Lan Ong ou Le Huu Trac (1720-1791), deux ancêtres de la médecine traditionnelle vietnamienne. Des panneaux horizontaux et des sentences parallèles laquées de rouge et garnies d'or honorent leurs mérites. Les murs et les piliers du musée sont ornés de gravures sur bois qui décrivent des facettes de la médecine traditionnelle vietnamienne.

Articles concernés à lire

Chez l'habitant au vietnam

Le 16 janvier 2020