LE SPÉCIALISTE DU VOYAGE INDIVIDUEL PERSONNALISÉ

Accueil >> Guide de voyage >> Le culte des ancêtres au Vietnam

Le culte des ancêtres au Vietnam


Les Vietnamiens ont un proverbe qui circule de génération en génération : << Quand on boit de l’eau ,on pense à la source >> ou << Quand on mange des fruits ,on pense à ceux qui plantent des arbres >>.On peut dire que l’idée de ces proverbes constitue l’esprit prédominant de la coutume de culte des vietnamiens .Ainsi ,chaque génération est reconnaissante envers les générations précédentes .Les habitants se montrent reconnaissants envers des héros ,des héroines qui ont rendu service au pays ,au peuple et ceux qui ont inventé des métiers . Ils sont reconnaissants envers le Ciel ,la Terre ,la Nature etc..

Concernant les rites du culte des ancêtres ,le vietnamien aime surtout le respect ,la subtilité ,la simplicité .Il présente des offrandes aux ancêtres jusqu’à la 5ème génération .Cette coutume est davantage respectée à la campagne qu’en ville et plus dans la maison du culte des ancêtres de chaque lignée ,chez le chef de la ligne ainée d’une famille qu’à l’autel des ancêtres des familles de deux générations .Le culte des ancêtres est la plus vieille pratique des vietnamiens .Il existait bien avant le confucianisme et le bouddhisme .Certains vietnamiens rfle considèrent comme une religion en soi .Croyant que l’âme est inhérente à toute chose ,autrefois ,les vietnamiens rendaient un culte aux forces visibles et invisibles ,qui incarnent en réalité les phénomènes naturels et sociaux ,inexplicables pour le savoir humain de ce temps encore limité .
Aujourd’hui ,dans chaque famille vietnamienne ,quelle qu’elle soit ,un autel est dédié aux parents ,aux grands-parents et à la lignée des maitres de maison. Il occupe de la place d’honneur dans la maison , au centre de la salle commune .Pour la plupart des vietnamiens ,il suffit de rester à la maison ,d’être devant un autel qui est destiné à leurs ascendants pour les prier dans les différentes cérémonies rythmant la vie familiale : commémorations de la mort des ascendants ,décès ,naissances ,mariages ,construction d’une maison ,réussites dans le travail ,aux examens,même achat d’un terrain ,d’une motocyclette et projet de voyage ,de vacances etc...Sur l’autel ,il y a en général des photos des ascendants morts ,des fruits ,des fleurs et quelques bâtons d’encens .Les Vietnamiens croient que les âmes de leurs parents et grands-parents survivent après leur mort et qu’elles protègent leurs descendants .Une âme sans descendant est vouée à une errance éternelle puisqu’elle ne recevra jamais d’hommages .Ainsi le 15ème jour du 7ème mois lunaire est la fête des âmes errantes .Alors ,on relâche des oiseaux dans le ciel ,des poissons dans la rivière en signe de bienfaisance et on fait des offrandes de nourriture telles que du riz ,du sel ,des bougies ,des gâteaux de riz gluant etc..et des cadeaux pour la paix des âmes errantes des morts oubliés .
Le vietnamien pratique le culte des ancêtres en espérant que l’esprit du défunt est reconstitué dans son intégralité et que son âme est tranquille dans l’au-delà .Ce culte a précisément pour but de réunir les trois âmes supérieures issues de l’élément positif et sept souffles inférieurs issus de l’élément négatif que possède chaque homme . Chaque femme possède trois âmes et neuf souffles.
Selon la tradition ,les garçons sont chargés de perpétuer le culte . Aujourd’hui cette règle s’est assouplie et dans le cas de descendance uniquement féminine ,les filles s’occupent quand même de l’autel des ancêtres .
Chaque ethnie du Vietnam ,chaque localité a sa propre coutume du culte .Et le culte des ancêtres est célébré de la façon la plus solennelle ,la plus respectueuse lors de la fête du Tet (nouvel an ) .À la fin de l’année lunaire ,les membres de la famille rendent visite aux tombes de leurs proches . Ils les réparent et invitent leur âme à revenir partager le Tet avec les descendants.