LE SPÉCIALISTE DU VOYAGE INDIVIDUEL PERSONNALISÉ

Accueil >> Blog >> Chez l'habitant au vietnam

Chez l'habitant au vietnam


Le 30 novembre ,2019


 

Un voyage au Vietnam, vous avez plusieurs possibilités s’offrent à vous en ce qui concerne des hébergements tels hôtels, auberges,appartement.Mais passer la nuit chez l'habitant ,c'est une véritable expérience authentique,  vous pouvez plonger dans la culture vietnamienne et ce, à moindre coût .Ce type de formule est très fréquente au Vietnam, notamment dans les petits villages, parfois isolés. 

 

Pourquoi passer la nuit chez l'habitant ? 
Rencontrez des populations locales et vivez une vraie expérience de solidarité au Vietnam .Passer la nuit chez l’habitant, ce n’est pas simplement « dormir », mais, c’est avant tout prendre le temps d’observer , participer à la vie quotidienne des populations locales et partager avec tous les curieux qui souhaitent échanger avec vous. Même s’il peut parfois être difficile de communiquer avec ces habitants, lorsqu’ils ne parlent pas un mot d’anglais,ni français. 
Vous y découvrirez leur mode de vie, leurs traditions et leur histoire. Vous serez également amené à participer à quelques tâches journalières comme la préparation d’un repas par exemple. Cette occasion vous permettra d’apprendre à cuisiner des spécialités du pays. Et la richesse sera aussi le bonheur qui découlera d’un repas partagé en famille.
 
 
Voyage responsable 

Passer la nuit chez l'habitant ,c'est consommer,manger et vivre local,c'est permettre aux locaux de bénéficier directement des avantages du tourisme et de faire vivre ces villages et permettre à la population de participer au développement économique. 

Top meilleurs endroits pour dormir chez l’habitant au Vietnam 

Le Vietnam a des endroits touristiques, mais aussi des perles cachées. C’est dans ces endroits que nous sommes partis à la rencontre d’habitants, qui ont accepté d’accueillir nos visiteurs. Après des années d’exploration, vous avez désormais un large choix d’adresses : des sites de montagnes pour partir à la rencontre des minorités ethniques : Ha Giang, Hoan Su Phi ,Pu Luong, Mu Cang Chai ,Mai Chau, Bac Ha, Sapa, Meo Vac ou encore la reculée Cao Bang. Aux amoureux des lacs, vous avez la possibilité de dormir chez l’habitant sur les rives du lac de Thac Ba ou du fameux lac de Ba Be, le plus grand lac d’eau douce du pays. Enfin, dans le centre et le sud du pays, vous aurez l’occasion de dormir chez habitant à Hué,et dans le delta du Mékong.
 
#1 Ha Giang
 
 
La province de Hà Giang se trouve à l’extrême Nord du Vietnam, dans la région du nord-est. Elle est entourée par 4 provinces: Cao Bằng, Tuyên Quang, Lào Cai et Yên Bái et elle partage une frontière longue de 270 km avec la province du Yunnan, au Sud de la Chine.Sa population est 792.472 habitants ,Elle se compose de 20 ethnies minoritaires, y compris le Dao, H'mong, Tay, Nung...ect.  Chaque ethnie regorge de mystères. Ses villages sont paisibles avec leurs traits culturels propres. 
Hà Giang est une des provinces les plus pauvres du pays à cause de sa topographie montagneuse ,mais c'est  la région la plus impressionnante du Vietnam pour ces paysages naturels.Parsemée de gigantesques montagnes allant jusqu’à perte de vue, les paysages sont un véritable spectacle qui en met plein les yeux.  Malgré ses paysages qui sont fantastique, la région reste tout de même beaucoup moins fréquentée que les autres incontournables comme Sapa ou la baie d’Halong, une région incroyable loin de la frénésie touristique.
 
#2 Mai Chau
 
 
La vallée de Mai Chau, située dans la province de Hoa Binh, à environ 150 km de Hanoi et à 60 km de Hoa Binh , est une des destinations touristiques prisées des Vietnamiens et des étrangers. Ce site se distingue par un paysage harmonieux de montagnes verdoyantes, de rizières, de rivières et de maisons sur pilotis de l’ethnie des Thai.
La vallée de Mai Chau est un très bon endroit pour les gens qui aiment passer la nuit chez l’habitant, participer à certaines activités avec la population locale. Les visiteurs peuvent faire la randonnée ou faire du vélo à travers les villages, les rizières inondées.
 
#3 Ba Be
 
 
Ba Be se trouve à 240 km de Hanoi et à l'altitude de 145 m,ses caractéristiques principales en font le plus grand lac naturel du Vietnam : une superficie de 500 ha ,une profondeur moyenne de 20 m et une température pratiquement constante de 22° C .Il est considéré comme un des lieux les plus beaux du Vietnam ,recommandé absolument aux amoureux de la nature.
 
#4 Pu Luong
 
 
La réserve naturelle Pu Luong est située dans le district de Quan Hoa et Ba Thuoc de la province Thanh Hoa, à environ 200km de Ha Noi, elle offre des paysages pittoresques avec ses rizières en terrasse, ses villages authentiques et sa végétation luxuriante. C'est une destination idéale pour tout ceux qui qui aiment la nature.Ce site n’accueille encore qu’un petit nombre de touristes et a ainsi gardé toute son authenticité. 
Crée en 1999 et couvre sur une superficie de 17.662 ha, la Réserve naturelle de Pu Luong offre une faune et une flore très variée ,  avec trois principaux types de forêts : jungle sur la terre basse, forêts montagnardes et massifs de bambous et d’arbrisseaux.
 À Pu Luong , vous pouvez faire la randonnée à travers des villages authentiques ,avec très belles rizières en terrasses et rencontrer les les ethnies minoritaires  tels que  Thai Blancs et les Muong. Ces deux ethnies vous accueilleront chaleureusement, c'est la possibilité de passer la nuit dans leur belle maison sur pilotis et partager leur vie quotidienne.
 
#5 Mu Cang Chai
 

Mù Cang Chai  se trouve à quelque 300 km de Hanoï dans la province de Yên Bai .Pour se rendre à Mù Cang Chai , il faut emprunter la nationale 32 et traverser le col de Khau Pha.Mu Cang Chai est considéré comme la capital des rizières en terrasse du Vietnam. En septembre et octobre, les touristes affluent dans la région pour s’émerveiller de l’extraordinaire beauté des rizières en terrasse, lesquelles, pareilles à de magnifiques rubans dorés, s’étendent sur plus de 3.500 hectares. Ce mode de culture ingénieux est un témoignage parfait de l’harmonie entre les hommes et leur environnement.

#6 Hoang Su Phi 

 

Situé à environ 300 km d’Hanoï .Hoàng Su Phi est un district montagneux de la province de Hà Giang . C’est certainement l’une des plus belles parties de cette province.
Les rizières en terrasses de Hoàng Su Phi sont belles toute  l’année, vertes quand le riz est jeune et dorées quand il est mûr. En particulier, à la saison de récolte en octobre, les rizières en terrasses, qui s’étendent à perte de vue, blondissent, créant un merveilleux tableau.
Ces rizières en terrasses , ont été reconnues par l'État comme «héritage national» et appréciées par les médias internationaux comme «le summum de la beauté née de la nature et du travail des hommes.
Hoang Su Phi est une région encore éloigné du tourisme de masse. Les séjours et nuits chez l’habitant et les randonnées prennent ici tout leur sens, lors d’un voyage au Vietnam.
 
#7 Dong Van
 

Perché à 1.000-1.600 m d’altitude dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), d’une superficie de 2.356 km².Le plateau calcaire de Dông Van a été reconnu en 2010 membre du Réseau mondial des géoparcs (Global Geoparks Network - GGN) par l’UNESCO. C’est le premier parc géologique du Vietnam et le deuxième d’Asie du Sud-Est à faire partie du GGN. Il résulte d'une longue évolution géologique, avec la présence de sédiments datant de l'ère Cambrien-Ordovicien (il y a 600-400 millions d'années), de Dévonien (il y a 390-360 millions d'années), de Carbo-Permien et de Trias (il y a 360-310 millions d'années).  Le plateau est essentiellement peuplé par les minorités ethniques Tày et H’mông, qui pratiquent avec beaucoup de peine la culture du maïs sur les pentes rocheuses et escarpées. Avec ses paysages sauvages et les valeurs culturelles traditionnelles des ethnies minoritaires, le plateau de Dông Van se mue peu à peu en une destination touristique des plus attrayantes pour les voyageurs du monde entier.
 
 #8 Sa Pa
 
 
Sapa est une ville magique perdu dans la brume. Situé à une altitude moyenne de 1500m - 1800m dans la province de Lào Cai, dans le nord du Vietnam et frontalière avec la Chine, Sapa est la porte d'entrée dans le monde mystérieux des minorités ethniques et des paysages grandioses de rizières en terrasses.
 
#9 Bac Ha
 
 
Bac Ha est un chef lieu du Haut Tonkin où habitent des Mong bariolés, des Thaï, des Phu La, des Dzao. Chaque tribu parle sa propre langue, pratique ses propres coutumes et porte des habits différents. Les marchés hebdomadaires et les nuits chez l’habitant sont l’occasion de contacts insolites avec ces populations aux traditions multiséculaires.
Ce district montagnard est réputé pour son marché pittoresque du dimanche qui réunit les minorités ethniques dont les Hmong et les Dao autour de petites échoppes dans une ambiance pleine de couleurs et de musiques populaires. Le marché hebdomadaire de Bac Ha est sans doute le plus grand et le plus célèbre du Haut Tonkin. Le principal intérêt du marché de Bac Ha est la présence de l’ethnie minoritaire désignée sous le nom de Hmong Fleurs : les vietnamiens, pour globaliser, les appellent “les montagnards”. Leur tenue vestimentaire est extrêmement riche en couleurs et motifs des plus variés, émotions assurées au marché du dimanche matin. Les costumes traditionnels des ethnies séduisent tout visiteur difficile et les scènes d’échanges l’émeuvent…
 
#10 Cao Bang
 
 
Cao Bang est une très belle région frontalière et peu peuplée dans le Nord du Vietnam. Cette étendue montagneuse est située à la frontière nord-est avec la Chine et abrite de nombreuses communautés ethniques minoritaires. Bien que les chutes d'eau de Ban Gioc soient devenues une attraction populaire, cette région est souvent négligée par les touristes, ce qui signifie que sa beauté unique et sa culture ont bien été préservées. Le paysage ici est caractérisé par des montagnes tapissées de végétation épaisse, de rizières et de petites routes sinueuses.
 
#11 Can Tho
 

Située au centre du delta du Mékong ,à 170 km de Ho Chi Minh.Sa  population est d'environ 1 250 000 habitants. C'est la plus grande ville du delta du Mékong s’étale au bord d’un des neuf grands bras du fleuve. Elle vit essentiellement des activités fluviales et de la riziculture, considérée comme le « grenier à riz » du pays. Se trouve au coeur du delta du Mékong, Can Tho constitue un excellent point de départ pour une visite matiale des incroyables marchés flottants de la région.Les marchés flottants sont typiques du delta du Mékong. Celui de Cai Rang se tient dans une partie du fleuve Hâu, un bras du Mékong.

#12 Hue 

 

Hué, ancienne capitale du Vietnam de 1802 en 1945, est depuis toujours considérée comme la ville la plus riche en patrimoine culturel au Vietnam. En dehors de nombreux monuments historiques et religieux, c’est son visage royal, sa vie culturelle et son environnement poétique qui font de Hué une destination incontournable.