LE SPÉCIALISTE DU VOYAGE INDIVIDUEL PERSONNALISÉ

Accueil >> Blog >> Musée de la médecine traditionnelle vietnamienne

Musée de la médecine traditionnelle vietnamienne


Le 10 septembre 2020


Le musée de la médecine traditionnelle du Vietnam est situé au 41, rue Hoang Du Khuong, dans le 10è arrondissement de Ho Chi Minh-Ville. Ce musée, aussi appelé musée Fito, a été construit par la SARL de Pharmacie Fito Pharma. Le musée Fito est le premier musée du Vietnam qui conserve un trésor documents et documentaires relatifs à la médecine traditionnelle. S’étend sur une superficie de 600m2, le musée expose plus de 3.000 pièces datant de l'âge de pierre à nos jours. Il dispose de cinq étages avec 24 pièces, dont 16 réservées aux expositions. 

L'architecture du musée est de style traditionnel avec le bois comme matériau principal. Le musée présente l'histoire de la médecine traditionnelle vietnamienne de l'époque des rois Hùng, fondateurs de la nation, (époque du 1er État de la nation vietnamienne, Van Lang des Lac Viêt, au 1er millénaire av. J.-C.) jusqu'à aujourd'hui. À travers des objets antiques, images, documents, films documentaires... les visiteurs peuvent imaginer les méthodes d'examen du patient, de diagnostic, d'établissement de l'ordonnance, de composition d'un remède... réalisées par les médecins de l'époque.
Parmi les 3.000 objets de collection de l'établissement, se trouvent de nombreux instruments professionnels précieux. On peut notamment citer la collection de hachoirs (dao câu) et le broyeur composé d'un bâti en forme de barque dans lequel va et vient une meule circulaire (thuyên tan), estimés à environ 2.500 ans, ou encore des bouilloires (siêu sac thuôc) produites au 16e siècle, destinées aux décoctions des substances médicamenteuses. Ces bouilloires ont été trouvées à Thanh Hoa (Nord).
Les visiteurs peuvent également contempler dans ce musée des balances, des pilons et mortiers qui étaient largement utilisés dans les maisons de médecine traditionnelle d'autrefois. Le musée expose une riche collection de récipients en grès, céramiques, destinés à faire bouillir des substances médicamenteuses. Ces bouilloires sont originaires des 3 régions du pays, certaines ont été découvertes à Hà Dông (Nord), Hôi An (Centre) et Lai Thiêu (Sud)...
À côté de ces nombreux instruments, le musée conserve également un trésor de documents dédiés à la médecine traditionnelle rédigés en caractères chinois et démotiques vietnamiens, avec plus de 100.000 pages d'écriture. Cette collection comprend notamment des ouvrages rarissimes tels Nam duoc thân hiêu (Médecine du Sud à l'efficacité divine), du bonze Tuê Tinh (14e siècle). Ce livre parle des 499 substances médicamenteuses et des 3.932 méthodes de prévention et de guérison de 184 maladies. Un autre ouvrage remarquable, Y tông tâm linh (considéré comme le plus grand traité de médecine sino-vietnamienne), de Hai Thuong Lan ông Lê Huu Trac (18e siècle), qui comprend intertitre 28 volumes et 66 tomes.

Articles concernés à lire

Chez l'habitant au vietnam

Le 16 janvier 2020