LE SPÉCIALISTE DU VOYAGE INDIVIDUEL PERSONNALISÉ

Accueil >> Blog >> Top 9 des sites religieux au Vietnam

Top 9 des sites religieux au Vietnam


Le 9 juillet ,2019


Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï 

 

La cathédrale Saint-Joseph est un monument de style néo-gothique, est située à quelques pas du lac de l’Épée restituée, au cœur de la capitale. Elle a été construite en 1886 par les Français sous l'épiscopat de Mgr Paul-François Puginier (1835-1892). C'est l'église mère de l'archidiocèse de Hanoï. Ses dimensions sont impressionnantes, avec une structure de 65 mètres de long et des clochers qui atteignent 32 mètres de haut. Inspirée de Notre-Dame de Paris, elle est l’un des monuments les plus emblématiques de la capitale.
 
 
 
Chua Mot Cot – La pagode du pilier unique
 
Située au centre de la capitale Hanoi , la pagode de Môt Côt a été construite par le roi Lý Thái Tông. Anciennement dénommée Diên Huu (qui signifie le bonheur durable en vietnamien), la pagode devait apporter la longévité au deuxième roi Ly.Construite entièrement en bois, la pagode repose sur un pilier de pierre de 1,25 m de diamètre. Par sa forme, elle évoque un lotus en fleur perché au sommet de sa tige, un symbole de pureté. 
Au fil du temps,elle a été reconstruite au xiiie siècle, détruite par les Français en 1954 .Cet ouvrage a été rénové avec un pilier de béton à partir des restes de l'ancienne, par le gouvernement vietnamien. La structure d'aujourd'hui est la réplique de la pagode d'origine, qui était un grand bâtiment. La pagode a été reconnue vestige historique et architectural national en 1962 et a établi un record du Vietnam en 2006.  
 
 La pagode au pilier unique est liée à une légende. Son histoire remonterait au XIème siècle. L’empereur Ly Thai Tong, deuxième représentant de la dynastie Ly qui fut une grande dynastie vietnamienne, régna de 1028 à 1054. Selon la légende, cet empereur, qui n’avait pas d’enfants, se rendait régulièrement prier Bouddha dans les pagodes pour avoir un fils. Une nuit, il aurait rêvé de la déesse de la miséricorde assise sur un lotus au milieu d’un lac qui lui tendait un nourrisson. Plus tard, la reine mit au monde un garçon.
 
 
En 1049, l’empereur ordonna la construction d’une pagode en forme de lotus, pour témoigner de sa gratitude envers la déesse de la miséricorde. Selon lui, la construction de cette pagode apporterait le bonheur et la chance aux habitants. La Pagode au pilier unique est le symbole du bouddhisme, du bonheur et de la liberté.
 
Chua Huong - La pagode de Parfum
 
Située à 60 km au Sud-Ouest de Hanoi, la Pagode des Parfums est un des points culminants aux alentours de Hanoi et un lieu de pèlerinage par excellence où des milliers de pèlerins vietnamiens viennent ici pour prier et implorent la santé et la prospérité .La fête annuelle qui débute le 6e jour du 1er mois lunaire et se poursuit jusqu’à la dernière semaine du 3e mois lunaire. Il s’agit de la fête la plus longue au Nord du pays. La pagode est située dans une immense grotte que l’on peut atteindre soit en bateau soit à pied, car aucune route n’est construite dans cette zone. Vous aurez la chance de voguer le long des cours d’eau et de marcher le long des chemins de montagne en visitant les pagodes et les temples construits dans cette zone depuis des siècles.
 
 
La montagne sacrée de Yen Tu
 
Le Mont Yên Tu ( 1068 m ),situé à 100km de Hanoi et à 50 km de la Baie d'Halong .Il conserve une beauté sauvage à peine entamée par le tourisme .Il est devenu le véritable sanctuaire du bouddhisme vietnamien grâce à l'ascèse du Roi Trân Nhân Tông ( 1258 - 1308 ) ,homme de guerre ,diplomate ,poète ,théologien consacré Bouddha de son vivant ,une des figures les plus attachantes de l'histoire et de la culture du Vietnam. Après avoir repoussé deux invasions mongoles ,le Roi Trân Nhân Tông s'y est retiré pour se consacrer à la religion.Le Roi Tran Nhân Tông a fondé l'école bouddhique  ( Zen ) de Truc Lam .Le Mont Yên Tu est un lieu de pèlerinage où des milliers de pèlerins vietnamiens viennent ici ,en particulier à partir du 10ème jour du premier mois lunaire et les trois mois suivants.
 
 
    
La pagode de Bai Dinh
 
Situé à l’ouest de l’ancienne capitale Hoa Lu, à 15 km de la ville de Ninh Binh. Avec une superficie de 700 ha ,elle est considérée comme le grand centre bouddhiste du Vietnam. La pagode Bai Dinh est un complexe de temples bouddhistes qui abrite la plus grande pagode du Vietnam mais aussi d’Asie du Sud-Est. Perché sur un mont calcaire couvert de végétation luxuriante, le complexe se compose d’une pagode ancienne et d’une nouvelle pagode à l’architecture monumentale. On la surnomme d’ailleurs la “pagode de tous les records” puisque celle-ci est titulaire de 12 records dont la plus grande cloche en cuivre, la plus haute et la plus lourde statue de Sakyamuni, les trois plus gros Bouddha (du passé, du présent et de l’avenir) en cuivre, le plus long couloir d’arhats.
 
 
 
La cathédrale de Phat Diem  
 
La cathédrale de Phat Diêm se trouve à environ 120 km au sud de Hanoi, dans le district de Kim Son, province de Ninh Binh (Nord). Elle a été construite en 1891 par un prêtre vietnamien, Pierre Trân Luc, plus connu sous le nom de Père Six.
C'est un des édifices religieux catholiques les plus célèbres et les plus beaux du Vietnam, la cathédrale de Phat Diêm a été conçue selon une architecture particulière : une élégante combinaison entre le style architectural des églises de l’Ouest et celle des pagodes vietnamiennes (l’Est). Elle est remarquable par ses très grandes dimensions. Elle évoque à la fois une pagode et un palais impérial. La charpente apparente est recouverte d’une dentelle de sculptures, le chœur est très riche et sa décoration rouge et or ressemble à celle des pagodes.
 
 
Le temple de Cao Dai
 
 
Cao Dai signifie <<  Palais suprême >> ,est un terme taoiste ,bouddhiste.Il désigne Dieu ,Être suprême  et est symbolisé par l'oeil divin qui voit tout ,sait tout .Le caodaïsme est le syncrétisme du bouddhisme ,du taoisme et du confucianisme .C'est la religion qui a adopté les rites bouddhique et taoiste et la hiérarchie est basée sur celle de l'Eglise catholique . Les trois saints vénérés sont le poète Victor Hugo, l’écrivain vietnamien Nguyen Binh Khiem et l’homme politique chinois Sun Yat Sen, ils représentent l’alliance du terrestre et du divin. Le temple de Cao Dai est le plus grand temple Caodïste du Vietnam, il est considéré comme le Vatican pour les chrétiens.Son architecture  est un mélange entre l'Asie et l'Europe.L’intérieur est splendide grâce à ses colonnes colorées, sculptées de dragon et de serpents.
 
 
La cathédrale de Notre Dame de Saïgon 
 
La cathédrale Notre-Dame de Saigon se situe au centre de Ho Chi Minh Ville (ancienne Saïgon), au sud du Vietnam, dans l'ancienne Cochinchine. Elle a été construite par les Français de 1877 à 1880. Elle est connue pour son architecture romano-gothique ainsi que ses murs rouge brique importées de Marseille qui ne se laissent jamais envahir par le lichen et la mousse. Elle fait 93 m de long et 35 m de large. La hauteur de sa coupole est de 21 m. Elle peut abriter  environ 1.200 personnes. La statue de la Vierge Marie fut « commandée » par Monseigneur Joseph Pham Van Thien en 1959 lors d’un séminaire au Vatican. Sculptée dans du granit à Rome, elle sera inaugurée par le cardinal Aganiavian.
La cathédrale n’adoptera le nom de Notre Dame qu’en 1962, date à laquelle elle est élevée au rang de basilique par le Pape.
 
 
Malgré le passage du temps et des guerres, la cathédrale, âgée de 138 ans, a gardé la couleur rouge vif de ses briques, qui font penser à celles de Toulouse. Les jeunes en ont fait un point de rendez-vous pour les cafés du matin, les futurs mariés un lieu incontournable pour leurs photos de mariages.
 
La pagode de Thien Mu
 
Située au bord de la rivière des Parfums à 5 km de Hué, la pagode de Thiên Mu est la plus célèbre de la ville impériale. La pagode de Thien Mu est une des plus anciennes et des plus belles constructions religieuses de Huê. 
Le nom de la pagode provient d’une légende selon laquelle des paysans locaux virent apparaître une vieille femme portant une robe rouge et un pantalon vert sur la colline. Elle déclara qu’un seigneur construirait une pagode à cet emplacement propice à la configuration bouddhique, puis elle disparu. Le seigneur Nguyên Hoang passant par là et entendant raconter cette histoire décida de faire élever la pagode, à laquelle il donna le nom de pagode de "Thien Mu" (pagode de la Dame Céleste).La pagode a été construite en 1601.