LE SPÉCIALISTE DU VOYAGE INDIVIDUEL PERSONNALISÉ

Accueil >> Blog >> Le Cap Sac, cérémonie de l’ethnie Dao ,reconnu patrimoine culturel immatériel national

Le Cap Sac, cérémonie de l’ethnie Dao ,reconnu patrimoine culturel immatériel national


Le 6 Août ,2018


 

Le câp sac ( cérémonie de passage à l’âge adulte ) est un des rites traditionnels typiques et uniques de l’ethnie Dao. Organisée annuellement durant les 11e, 12e et 1er mois lunaires, la cérémonie câp sac marque le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Cette tradition  perpétue de génération en génération.Ce rite original porte les valeurs culturelles de cette minorité ethnique. Le rituel câp sac a été reconnu patrimoine culturel immatériel national le 29 mars 2016. «C’est la cérémonie rituelle la plus importante dans la vie d’un homme Dao».

 

 
Pour les Dao, seules les personnes qui ont passé le câp sac peuvent devenir chefs de famille ou chefs de village. Désormais, ils sont considérés comme des hommes à part entière et bénéficient d’un crédit considérable auprès de leur famille, lignée et communauté pour se charger d’affaires importantes. Ils peuvent devenir enseignant, médecin ou sorcier. Ce sont les trois emplois considérés importants pour les Dao.
 
Pour ces raisons, peu importe s’il est riche ou pauvre, un homme Dao doit être initié. Il passe généralement le rituel câp sac quand il a entre 10 et 16 ans. Le rituel doit être tenu dans l’ordre de la position d’un homme dans la famille : un père doit passer le rite avant son fils et un frère aîné doit le faire avant son frère cadet.
 
La cérémonie est préparée par la famille des jeunes hommes et par tout le village un an avant le jour du rituel. Ce travail nécessite l’aide de la famille, des amis et des voisins. Les Dao préparent des mets pour le repas suivant la cérémonie. Il se compose généralement de poulet, d’alcool, de viande et de riz. Ils s’assurent aussi que les participants sont en forme pour accomplir l’ensemble des rites qui les attendent. 
 
 
Lors de la cérémonie, les villageois exécutent des danses traditionnelles pendant des heures rythmées au son des cymbales et des tambours. Ces danses représentent des événements historiques, des travaux agricoles, la construction de maisons et d’autres activités de la vie quotidienne des Dao.
 
La cérémonie débute par une présentation des garçons aux ancêtres, qui se voient offrir un cochon tué par les organisateurs. Le sorcier , spécialisé dans les cérémonies de culte, doit ensuite purifier l’espace avant de frapper sur un tambour pour inviter les ancêtres à assister à la cérémonie. Après les prières et autres demandes adressées aux divinités, les jeunes hommes écoutent attentivement les leçons de morale qui leur sont données.
 
 
Chaque participant reçoit un nom, qui ne sera utilisé que pendant les rites religieux. Les prières et les offrandes, principalement des cochons et des poulets dont le nombre et la taille dépendent de la richesse de la famille, se succèdent.
 
Finalement, chaque garçon reçoit un sac (brevet sacré), qui prouve qu’il appartient par le sang à l’ethnie. Il est désormais considéré comme un homme, membre à part entière de la communauté. Il bénéficie d’un grand crédit auprès de sa famille, de sa lignée et peut dès à présent se charger d’affaires importantes. Les rites laissent ensuite la place aux réjouissances, avec un grand banquet réunissant tous les invités. Ce rite de passage est une fierté pour l’ethnie. Son sens spirituel est fort.
Auparavant, une cérémonie câp sac durait le plus souvent sept jours. Aujourd’hui, il s’agit plutôt de trois jours et deux nuits. 

Nous Contacter

Email: info@routesduvoyage.com
Skype:
Hotline: +84 965868097

Type de voyage: